Description du projet

La Relaxation Progressive de Jacobson

Neurophysiologiste Américain Edmund Jacobson découvre en 1928 que le tonus musculaire est en interaction avec le tonus psychique et les émotions, la méthode consiste à utiliser dans un premier temps la contraction d’un ensemble de muscles en prenant conscience des sensations de tension, puis dans un deuxième temps, en se concentrant sur la perception de détente obtenue par le relâchement musculaire.
L’exercice progressif se focalisant sur la contraction et la décontraction, diminue les tensions dites « résiduelles » pour atténuer l’impact émotionnel.

Le but de la relaxation de Jacobson est donc :

  • Abaisser le plus possible le tonus musculaire pour abaisser également au maximum la tension cérébrale et « mettre le cerveau au repos » 

  • Découvrir les sensations particulières liées aux émotions ou aux tensions

  • Avoir un contrôle sur les muscles et de ne se servir que des muscles indispensables à un mouvement donné ou un acte (relaxation différentielle).